L’exploitation agricole du Domaine du Mons s’étend sur 40 hectares de prairies et pacages,  sur lesquels pâturent toutes l’année 70 brebis (et leurs agneaux) et une trentaine de bovins.

Elle suit le cahier des charges de l’agriculture biologique.
Aucun produit de synthèse (engrais ou pesticides) n’est admis sur la ferme. Les prairies sont enrichies grâce aux fumiers des troupeaux.  Les animaux sont soignés par des médecines naturelles, et la priorité est donnée à maintenir la bonne santé du troupeau en renforçant son immunité naturelle.

L’exploitation est également engagée dans une démarche d’agriculture durable.
A la différence de l’agriculture Biologique, les modes de production agricoles durables ne sont pas encadrés par un cahier des charges précis et contraignant. Il s’agit plus largement d’une démarche dont l’objectif vise à permettre au paysan de vivre de son travail en préservant son écosystème, ce qui est rarement le cas aujourd’hui.
Le principe de base est simple : obtenir une autonomie maximale – autonomies énergétique, économique, de gestion de sa ferme, de choix de commercialisation, mais l’application concrète de ce principe est complexe et nécessite de la part du paysan une grande précision dans la mise en place de techniques agronomiques de pointe.
Certaines de ces techniques, toujours innovantes, sont appliquées sur notre exploitation agricole, en particulier la gestion de l’herbe en paddocks et la production de protéines.
Toujours dans un souci d’autonomie, le bois des haies taillées dans les prairies chaque hiver est déchiqueté et utilisé pour le chauffage de la maison (eau+radiateurs). Ainsi, nous privilégions une approche globale de la ferme et non pas une approche cloisonnée par atelier.

A cette exploitation agricole, il faut ajouter un massif forestier de 40 hectares géré à partir d’un Plan Simple de Gestion basé sur des objectifs de durabilité.
Il s’agit d’une forêt dite « jardinée », qui allie la production de bois à la protection de la faune et de la flore. Les bâtiments agricoles ainsi que les parquets de la maison sont tous issus de cette forêt.